•  [Rooftop prince • 20ep • 2012 • Coréen]

     

    L'histoire commence à la période Joseon ou la princesse héritière est retrouvée morte empoisonnée. Lee Gak, le prince désemparé décide donc de faire appel à trois hommes pour enquêter sur l'affaire. Mais les assassins ne souhaitant pas en rester là décident d'agir et d'éliminer le prince. Suite à une tentative de meurtre, Lee Gak est étrangement transporté avec ses compagnons 300ans dans le Séoul du futur. Ils atterrissent sur le toit de la jeune Park Ha et découvrent que ce monde est bien différent du leur...

     

     Rooftop prince (k-drama)

     

    • Mon Avis •

     

    Rooftop Prince est sans doute l’un des incontournables de l’année 2012 ! N’ayant aucun drama à regarder en attendant la sortie des épisodes d’I do, I do, je me suis lancée dans cette série qui n’avait pas l’air bien attirante pour moi au départ (je n’ai pas l’habitude de regarder des drama à thème historique). Et quelle fut ma surprise en enchainant de façon addictive tous les épisodes : 3 jours pour finir cette série de 20 épisodes ! Cette année nous avons eu droit à la mode des histoires de voyages dans le temps, Rooftop Prince est le premier de cette mode et l’engouement dont il a eu droit est vraiment justifié. C’est ce que je vais vous expliquer dans cette petite critique.
     
     
    Parlons d’abord du scénario, celui-ci traite de deux histoires en parallèle : D’un côté l’histoire de Joseon avec le mystère du meurtre de la princesse et de l’autre la Corée actuelle avec les malheurs de Park Ha. Pour relier ces deux époques bien différentes il y a Lee Gak. Tout au long du drama il y a bien plus de partie dans la Corée actuelle que dans la période Joseon, ce qui permet aux personnes hermétiques aux drama historiques de s’y adapter. Personnellement je n’avais jamais vraiment eu envie de regarder des drama historiques de peur de ne pas comprendre certaines choses, du coup en voyant que Rooftop prince était à la fois historique et actuel j’ai eu envie de voir ce que ça pouvait donner. Je pensais qu’il pourrait me donner envie de m’ouvrir à cette catégorie de drama que j’ai toujours laissé de côté, je peux vous dire que le paris est réussi ! L’histoire dans la Corée actuelle m’a bluffée, mais tout ça n’aurait eu de sens s’il n’y avait pas la partie Joseon… Tout au long du drama on n’attend qu’une chose : Résoudre le mystère de la mort de la princesse. Pourquoi a t’elle été tuée ? Que lui est-il arrivé ? Ce problème n’est résolu qu’à la toute fin et ce n’est pas plus mal car il nous tiens en haleine tout ce temps. Concernant ce mystère, je l’avais deviné au milieu du drama mais la suite des épisodes m’avait remis dans l’erreur du coup je suis restée bouche bée jusqu’à la fin. Cette partie à Joseon est plutôt dramatique contrairement à la partie actuelle qui est plus axée sur l’humour. En effet les quatre personnages venus du passé sont envoyé dans un autre espace temps qu’ils ne connaissent pas. Entre la découverte du gaz, de la télé, des tablettes tactiles ou encore de la chasse d’eau des toilette, bref fou rire garantis ! Les situations comiques s’enchaînent sur une 10aines d’épisodes pour ensuite laisser place à un côté dramatique de retours pour nous expliquer le meurtre de la princesse, les similitudes entre le présent et le passé et surtout la façon dont les choses vont se passer pour nos quatre personnages venus de Joseon. Rooftop prince est une série ou on se pose des questions, ou l’on rit, ou l’on pleure, etc… Bref c’est un drama qui vous surprendra ! Cette surprise est du en grande partie à son casting, c’est ce que nous allons vois maintenant.

    60/ Rooftop Prince


    Chaque personnage est attachant à sa façon et a son lot de surprise. C’est ce qui fait je pense que le drama est aussi addictif. Tout d’abord le Prince Lee Gak/Yong Tae Yong : Je découvrais dans ce drama l’énorme Micky Yoochun, et la surprise fut vraiment bonne car son jeu est impeccable (bon et puis physiquement il est mignon !). C’est incroyable la façon dont il arrive à jouer deux rôle à la fois et totalement opposés ! D’un côté Lee Gak (qui est un roi) se considéré au dessus de tout, il est hautain et il se fait servir sans faire aucun effort et de l’autre il est complètement accablé par la mort de la princesse et ne cache aucuns côtés sensibles. Il est à la fois drôle et sensible, il découvre le nouveau monde avec ses serviteurs et nous montre des scènes à tomber de rire. Bref son personnage est vraiment complet ! Pour ce qui est de Yong Tae Yong, le mystère plane, car à par le fait qu’il refuse de prendre la relève de l’entreprise familiale, qu’il a déjà rencontré Park Ha et qu’il a été assassiné (?) par Yong Tae Moo on n’en sait pas plus sur lui tout au long du drama. On le vois peux mais il est essentiel à l’histoire. Micky Yoochun reste vraiment mon coup de cœur pour ce drama ! Nous avons ensuite Park Ha : Cette jeune fille a vécu énormément de malheur dans son enfance à cause de sa sœur, elle tente de se battre pour avoir une bonne vie et travaille très dur. On a vraiment envie de soutenir son personnage tout au long des épisodes car elle s’en prend souvent plein la tronche… Sa vie n’est pas rose mais à partir du moment ou elle vois atterrir les quatre personnages du passé chez elle sa vie devient plus amusante. En même temps il faut éduquer ces étranges personnages, chose pas vraiment facile… Je ne connaissais pas Han Ji Min qui joue le rôle de Park Ha mais je l’ai beaucoup aimé ici, elle a du talent et est amusante : Une actrice à suivre je pense. Ensuite nous avons Se Na/la princesse : D’un côté nous avons la douce princesse qui nous cache quelques mystères et l’autre nous avons Se Na l’affreuse demi-sœur qui n’en fini pas de faire des mauvais coups. Cette personne est tellement jalouse qu’il est impossible pour elle de vivre normalement. Elle ment à son entourage, elle enchaîne les mauvais coup face à Park Ha, elle calcule le moindre de ces faits et gestes. Malgré tout ça Se Na fini par changer le cours des choses à la fin du drama, du coup on s’attache finalement à elle. En fin de compte elle était malheureuse de sa situation… Jung Yoo Mi joue vraiment bien le rôle de la peste, elle est détestable dans son rôle mais on a finalement pitié d’elle. Toujours du côté des méchants de l’histoire nous avons le petit-ami de Se Na : J’ai nommé Tae Mo ! Dit également “stress-man”, ce personnage passe son temps à faire des coup bas (entre autre des tentatives de meurtres) à tout le monde puis stresse après pendant tout le reste de l’épisode de peur qu’on le découvre. Bref j’ai trouvé ici que Lee Tae Sung en faisait beaucoup trop, surtout dans ses expressions qui finissent par le rendre ridicule… Autant dans Playful kiss je l’avais trouvé attachant mais sans plus, que là je l’ai trouvé d’une lourdeur sans précédent ! Bref un drama n’est jamais 100% parfait et là je crois bien que c’est en partie de sa faute. Ensuite nous avons le trio de serviteurs de lee Gak. Song Man Bo l’intelligent de la bande : Un personnage mignon et vraiment attachant qui s’adapte plutôt vite au monde actuel. Je l’ai trouvé plutôt cool et drôle. Do Chi San le travestit qui adore les vêtements à paillettes. Il m’a fait beaucoup rire celui-là ! Et pour finir Woo Yong Sul : Mon second gros coup de cœur après Lee Gak ! Ce personnage est sérieux et il respecte le Roi et les coutumes de Joseon encore plus que tous les autres, Il se fourre toujours dans des situations des plus hilarantes, il a un côté brute qui le rende vraiment touchant et drôle. Bref j’ai adoré la façon dont est joué ce personnage ! Jung Suk Won est également à suivre de près. Pour terminé je parlerais très rapidement des deux amies du toit : Becky et Mimi. Elles ne sont pas souvent présentes mais elles aident Park Ha dans certains moments difficiles et créer aussi des situations comiques pour nos quatre personnages du passé du coup je les trouve plutôt attachantes. Concernant le reste des personnages, il n’est pas très intéressant d’en parler car soit ils apparaissent peu soit leur rôle est banal.
    60/ Rooftop PrinceRooftop Prince possède un bon scénario, une panoplie de bon personnages mais aussi une très bonne bande son et une réalisation vraiment agréable. Toutes les musiques du drama sont magnifiques et elles sont disposée à de très bon moments ce qui permet une fluidité des épisodes et une facilité à transmettre des émotions. Personnellement je retiendrais surtout les deux musiques principales : Hurt d’Ali (la musique des moments tristes par excellence) et Happy Ending de Jay Park (la musique des moment drôle du drama). Concernant la réalisation je dirais juste que je l’ai trouvée fluide et aussi très bien gérée pour les passages entre le passé et le présent. Les scènes s’enchaînent vraiment bien, du coup on est facilement obligé d’enchaîner les épisodes.
     
    Nous voilà arrivé à la fin de cette critique, du coup je vais conclure on vous conseillant de toute urgence Rooftop Prince ! Ce drama vous donnera envie de voir des drama historiques et il vous procurera un panel impressionnant d’émotions. Vous ne serez déçu ni par les acteurs, ni par le scénario ou encore par la musique… Je m’avance peut être en le disant mais je pense que c’est mon drama de l’année 2012 : un énorme coup de cœur ! La seule chose qui pourrait vous arrivé à la fin de cette série, c’est d’être frustré de ne plus avoir de suite… Mais bon c’est toujours le cas avec les drama addictif. A voir de toute urgence !

     

    Ma note • 18/20

     

    Rooftop prince (k-drama)


    3 commentaires
  •  [Heartstrings • 15ep • 2011 • Coréen]

     

    Lee Kyu Won étudie les instruments traditionnels coréen dans une école spécialisée dans la Musique et la Danse. Elle est très douée dans son domaine cependant elle va élargir ses horizons en rencontrant Lee Shin : un garçon froid qui lui, est spécialisé dans la musique "actuelle". Ajoutez à cela : Des rivaux, des amis, une comédie musicale et vous obtiendrez Heartstrings !

     
    • Deux intruments differents qui se rejoignent en un sentiment commun •

     

    Heartstrings (k-drama)

     

    • Mon Avis •

     

    Parlons cette fois-ci du nouveau drama phare de cet été 2011, j’ai nommé : Heartstrings ! J’ai été comme beaucoup d’entre vous, spectatrice de cette série chaque semaines sur Viki en attendant un nouvel épisode avec impatience. Résultat : Aujourd’hui j’ai fini les 15 épisodes de cette série et je reviens dessus avec vous.

    Le bilan est mitigé et même si j’ai apprécié regarder ce drama, beaucoup de chose m’ont déplu. Je vais donc vous parler de tout ça !

    Commençons par le scénario : Dans Heartstrings nous avons droit à une histoire d’amour axé sur une base classique dans les drama coréens : le carré amoureux. Si dans d’autres séries celui-ci fonctionne, dans Heartstrings c’est complétement raté ! Kyu Won, Lee Shin, Le directeur et la prof de danse sont les quatre protagonistes de ce carré et je l’ai trouvé bien mal 59/ Heartstringsgérer dans la série. En effet on se doute de la finalité du couple principal, mais avant d’y arriver il y a l’histoire entre Lee Shin et la prof : Personnellement je l’ai trouvé vraiment mal mise en situation, Shin aime la prof mais il est rejeté et quelques jours après il se découvre des sentiments pour Kyu Won. J’ai trouvé la tournure des événements bien trop rapide, enfin cela passe encore mais le scénario concernant l’hypothétique relation entre Kyu Won et le directeur… il ne faut pas exagéré non plus. Mis à part la romance j’ai trouvé que je le thème était vraiment rafraichissant (sans être original). La mise en avant de la musique dans le drama est un bonne chose ! Bien que ce soit un élément un peu vite expédié, comme l’a été la comédie musicale, c’est une des chose que j’ai regretté. En fait pour moi le scénario/drama est coupé en deux : Le début était très plaisant et j’avais envie de voir la suite avec impatience malgré les défauts de l’histoire, et la seconde partie qui a été improvisée à la suite de l’accident de la route de Park Shin Hye a été le début du massacre… Tout s’enchaine à la fin pour aller vers des situations sans intérêt qui aboutiront en quelque sorte sur l’accident de Lee Shin (une débilité du scénario dont on aurait pu se passer, tout comme l’ex relation du père de Kyu Won et de la mère de Lee Shin). Enfin bref côté scénario je pense que c’est un peu la catastrophe. (Il n’empêche que c’est plaisant à voir tout de même ~ si on met de côté beaucoup de choses !)

    Côté personnage on s’en sort un peu mieux, c’est ce qui rattrape le drama je dirais. Je vais commencer par l’héroïne : Kyu Won, jouée par Park Shin Hye est un personnage bien maitrisé et dont le look change de l’habituel ! J’ai vraiment apprécié le jeu rafraichissant de Shin Hye. Sa romance est également très sympathique à voir, tout comme les engueulade avec son grand père que j’ai trouvé vraiment très drôles ! Bref l’actrice n’en fini pas de nous en mettre plein la vue, malgré la simplicité du rôle !
    Lee Shin, joué par Yong Hwa nous fait pensé à une unique chose en premier lieu : Enfin la revanche de Shin Woo (You’re beautiful) ! Beaucoup en ont été heureux d’ailleurs, malheureusement pour moi je ne faisait pas partie de ces personnes. Il n’empêche que le couple Kyu Won/Lee Shin fonctionne très bien dans Heartstrings ! Enfin pour en revenir au personnage de Lee Shin, celui-ci est attachant mais on ne peut pas s’accrocher à lui entièrement car il détruit tout avec son changement de sentiment trop brusque et ses réactions futiles. J’aurais aimé qu’il soit un peu plus réaliste ! Et puis le jeux de Yong Hwa, on ne va pas se leurrer il est vraiment raide. Ses expressions sont vraiment mal maitrisée (chose qui passait beaucoup mieux dans You’re beautiful grâce au caractère du personnage).
    Maintenant le directeur artistique et la prof de danse : Un joli couple mais ils auraient pu être un peu plus effacés du drama, une bonne partie de leurs scène sont d’une lenteur… J’ai bien aimé cependant la scène ou il chante avant de lui donné la bague. Le directeur en lui même est un bon personnage que j’ai vraiment apprécié, tout seul il est vraiment attachant (en plus à vouloir aider les élèves et à s’impliquer à fond dans la comédie musicale). La prof de danse est un peu lourde, j’ai trouvé le personnage peu attachant même si l’actrice est douce et sympathique. Petit intermède pour parlé du pseudo rival, le sous-directeur de l’école : Je n’ai ni aimé le personnage, ni le physique de l’acteur et ni son jeu (on ne peu rien rattraper avec lui). Dans le drama, la jalousie du personnage est complétement tordu et mal maitrisée, ce qui le rend ridicule à souhait.
    Ensuite pour ce qui est de la rivale dans le monde du spectacle de kyu Won : Hee Joo, un personnage que l’on fini par découvrir et qui s’améliore tout au long du drama (elle n’est pas magnifique mais son charme s’étoffe au fil des épisodes). De plus le couple qu’elle forme avec Joon Hee est trop mignon (et puis lui, qu’est qu’il est choupii !).
    Sa mère quand à elle est vraiment sans intérêt ! Dans la série elle répète les même débilité avec sa seconde fille (chose qui aurait pu être évincé du scénario. Faut croire que la suite du scénario a été complétement bâclé…)
    Concernant la mère de Lee Shin et le père de Kyu Won, j’ai trouvé leur relation complètement hors contexte ! Pourquoi l’avoir inséré au scénario alors que ce n’est pas développé ?! Encore une des débilité du scénario (tout 59/ Heartstringscomme l’apparition et la disparition du père de Lee Shin, c’est vite expédié tout de même ! Dans la seconde partie du drama il n’existe plus…).
    Certains personnages secondaires m’ont cependant bien plu ! Bo Woon, l’amie de Kyu Won est vraiment attachante (surtout quand elle prend peur face à Lee Shin). Ki Young, le premier rôle de la comédie musicale qui nous en met plein la vue (malgré qu’il soit beaucoup évincé du drama). En passant j’aime beaucoup l’amitié qui le lie au directeur artistique et à l’assistant (ils ont une complicité qui m’a touchée). En parlant de l’assistant, j’ai trouvé le personnage irrésistible et drôle (heureusement qu’il était là pour détendre l’atmosphère ! Remarque, il m’a donné le même effet de fraicheur dans son jeu que celui que j’avais pu voir dans secret garden !) Et puis il forme un couple trop mignon avec le personnage de Sa Rang (personnage que j’ai appris à apprécier) !
     
    Concernant la réalisation, je n’ai rien à redire. Le tout est bien monté et les musiques de l’OST vraiment très plaisante à écouté ! L’association de la musique coréenne traditionnelle à celle actuelle était vraiment une très bonne idée. Je retiendrais surtout la chanson thème, ainsi que la chanson finale de la comédie musicale. Un bon mix en perspective en tout cas !
     
    Je vais à présent conclure en disant que malgré ma mauvaise critique, j’ai aimé suivre Heartstrings (surtout aux premiers épisodes). Mon engouement pour la série c’est vite essoufflé mais j’ai été heureuse de la finir. Le scénario est très mal maitrisé et je doit dire que côté personnage c’est un peu brouillon (surtout pour les couples, parents et professeurs) mais les personnages “tertiaires” sont vraiment un pur bonheur pour la série ! Petit plus pour les musique qui rendent le drama agréable à voir.

    Je conseille donc ce drama aux amateurs de romance qui veulent passer du bon temps sans se prendre la tête ou aux frustrés de You’re beautiful, pour les autres passez votre chemin il y a bien mieux à voir côté coréen !

     

    Ma note • 11/20

     

    Heartstrings (k-drama)


    votre commentaire
  • [Lie to me • 16ep • 2011 • Coréen] 

     

    Ah Jung est une femme qui a fait des études dans le droit par amour
    pour Jae Bum. Elle a toujours pensé qu'elle lui avouerais son amour
    après avoir obtenu son diplôme, cependant au jour "J" son "amie"
    de toujours So Ran par jalousie lui vole la vedette et lui annonce
    qu'elle est en couple avec Jae Bum. Complètement anéantie Ah Jung
    poursuis sa vie seule et deviens fonctionnaire au ministère de la culture.
    So Ran quand à elle se marie à Jae Bum.
     
    Un jour So Ran constamment jalouse d'Ah Jung lui dit qu'elle ne
    pourra jamais se marier et tente de la déstabilisée par tout les
    moyens. Par vengeance, Ah Jung trouve le premier homme
    de la haute société qui lui tombe sous la main : Hyun Ki Joon
    et fait croire à toute ses amies qu'elle est mariée avec lui.
    Malheureusement pour lui, car les mensonges d'Ah Jung
    s'accumulent, si bien qu'il devra s'en mêler lui même...
     
     
    • Quand une accumulation de mensonges se transforme en amour •

     

     

    • Mon Avis •

     

    Lie to me est une série très divertissante même si elle n’est pas très originale dans son ensemble. C’est ce que je vais vous expliquer à présent.
     
    Je vais commencer comme d’habitude par le scénario. Lie to me est un drama qui ne brille pas forcément par l’originalité de son scénario, on y retrouve les codes essentiels des comédie romantique coréenne dont le très habituel carré amoureux. Jusque là rien de très emballant… Ne partez pas, ce n’est pas fini ! En effet même si le thème est vu et revu, l’élément qui fait sortir le drama du lot est le mensonge. Ah Jung ne cesse de mentir et c’est cela qui la mènera à trouver l’amour, même si c’est un peu plus compliqué que ça. Pour moi le scénario est découpé en deux partie que l’on peut distingué par le passage ou Ah Jung se coupe les cheveux : la première partie est plus axée sur la comédie et c’est à mon avis la meilleur partie ! Les mensonges et quiproquos sont vraiment très sympa à voir et il arrive même au spectateur d’en rire. La seconde partie nous plonge beaucoup plus dans une ambiance sérieuse, romancée et presque dramatique à certains moments. J’ai aimé regarder cette partie également mais je l’ai trouver moins prenante. Certaines situations ont été amenées mais je pense qu’on aurait pu s’en passé (je parle plus particulièrement du changement des sentiments de Sang Hee, ainsi que le final avec le départ d’Ah Jung à la recherche de ce qu’elle a “perdu”. Ces passages aurait pu, selon moi être évincés du scénario…). D’un point de vue romance, Lie to me est un drama très facile à prévoir et ce n’est pas la fin qui vous choquera pour son “originalité” (*ironie*), malgré tout l’histoire emporte vraiment les spectateurs fidèles au genre ! Point positif : la romance dans le drama n’est pas trop trop coincé pour une série asiatique ! Petit hors sujet en passant mais j’ai trouvé que lors de mon visionnage lae drama avait des airs de My lovely Kim Sam-soon. Allez savoir pourquoi ? Je pense que c’est peut être par l’ambiance et la base du drama qui sont les mêmes…

    58/ Lie to me

    Maintenant côté personnage, sa donne quoi ? Et bien rien d’original mais des jeux d’acteurs vraiment travaillés ! Bref je commence par l’héroïne : Ah Jung. Yoon Eun Hye est une actrice qui selon moi sait manier ses rôles (comme on pouvait le constater dans Goong même si son jeu était timide, et dans Coffee Prince ou elle resplendissait), là encore dans Lie to me elle nous le prouve avec un personnage travaillé qui est amené à changer au cours des épisodes. On rentre facilement dans le personnage et on subit avec elle les conséquences de ses mensonges.
    Second personnage : Ki Joon joué par Kang Ji Hwan. C’est vraiment mon coup de cœur du drama ! Je n’avais encore jamais eu l’occasion de le découvrir dans une série mais maintenant que c’est fait je ne risque pas de m’arrêter là ! (*Coffee house, viens à moi !*) Bref le personnage de Ki Joon est vraiment sympathique, au début on vois bien qu’il subit tout les mensonges d’Ah Jung mais finalement il participera lui aussi à ces mensonges. L’acteur en lui même est assez beau et ses mimiques sont très sympa à voir. Le personnage fait très naturel et on s’y attache facilement.
    Ensuite parlons du frère de Ki Joon. Personnellement je le trouve inutile pour ce qui est des romances (et surtout pour la seconde romance qui est quasiment inexploitée, prévisible et inutile), perso je le trouve bien mieux en tant qu’ami et confident (en tant que “bonne fée”) d’Ah Jung. Je l’ai trouvé vraiment touchant comme ça. Pour ce qui est de l’acteur en lui même, il a son charme mais on vois bien que ce sont ses débuts et qu’il ne maitrise pas encore son jeu (dommage !).
    Pour ce qui est de la “rivale” : Yoon Joo, j’ai pas vraiment grand chose à dire… On aurait pu l’oublier très vite puisqu’elle ne sert quasiment à rien dans la majorité des épisodes. Elle a certes un très jolie visage mais finalement dans le drama elle parait un peu mole et sans grand intérêt. Malheureusement c’est un personnage qui souffre des clichés habituels des romances coréennes…
    Venons-en maintenant au couple qui est à l’origine des mensonges d’Ah Jung : So Ran et Jae Bum. So Ran relève la barre du couple je dirais. En effet le couple s’est créée à l’origine par jalousie pour Ah Jung cependant So Ran a fait une belle connerie et s’est retrouvé enchainée à un boulet. Je dirais d’une part bien fait pour elle et d’autre part que même si le personnage de So Ran est méprisable pour le spectateur je trouve que son jeu est bon. Mine de rien elle évolue la petite ! (*ha ha*) Jae Bum comme je vous l’ai dit est un boulet, on en tire pas grand chose que se soit au niveau de l’acteur ou du personnage…
    Pour finir je parlerais rapidement du triangle amoureux des “parents”. Ce trio est un ajout qui n’est pas nécessaire à l’histoire mais qui est assez sympa à suivre. J’aime beaucoup le père d’Ah Jung et ses séance de beuverie. Suk Bong sinon est (également) un boulet et sa romance n’a jamais existé, c’est ce qui le rend assez drôle. Bien que parfois ça se transforme en lourdeur (dommage encore une fois).
    Petit point bonus cependant pour “l’amie” de Ki Joon, ainsi que son assistant qui sont vraiment attachants je trouve !
     
    Maintenant pour ce qui est de la réalisation je n’ai rien a redire, sa passe très bien pour le spectateur. Côté musique vous ne trouverez pas de grosse perles mais celles-ci s’accordent bien au scènes du drama. Je retiendrais surtout la chanson thème que je trouve vraiment sympa à écouter (l’intro est vraiment pas mal).
     
    Je vais donc conclure en disant que Lie to me est une comédie romantique qui n’est ni indispensable, ni originale mais qui a le mérite d’être vu pour passer un bon moment ! Je retiendrais surtout une histoire prenante, la découverte d’un Hyun Ki Joon vraiment top, le retour de la superbe Yoon Eun Hye et la musique thème !
    Drama à voir pour tout amateur de comédie romantique ne cherchant pas l’originalité mais plutôt une base stable qui vous emportera dans une romance légère et sympathique.

     

    Ma note • 15/20

     


    1 commentaire
  • [Dream high - saison 1 • 16ep + concert • 2011 • Coréen] 

     

    DISPONIBLE EN STREAMING LEGAL ET EN COFFRET DVD SUR DRAMAPASSION !

     

    Hye Mi est une jeune fille au fort caractère qui étudie la musique vocale
    et qui rêve d'aller en Amérique pour étudier à Julliard. Son amie Beak Hee
    qui l'admire préfere miser sur l'école Kirin ou l'on étudie la musique
    populaire. Hye Mi qui prétend que cette école est merdique, va devoir
    malgrès elle y rentrer à la suite de la fuite de son père, la laissant à la rue
    avec sa petite soeur à cause d'une énorme dette.
    Comble pour Hye Mi : elle ne réussi pas l'examen de passage de l'école !
    Une chance s'offre à elle cependant : La classe préparatoire...
     
    • Dream High, ou l'histoire de six étudiants pret à tout pour réussir leurs rêves ! •

     

    Dream high - saison 1 (k-drama)

    • Mon Avis •

     

    Dream High est un drama qui se détache du reste pour moi. J’ai pendant longtemps été réticente pour voir ce drama (allez savoir pourquoi ?…) et c’est avec une période d’ennuis que je l’ai enfin commencé. Et quelle fut ma surprise ! Un drama exceptionnel que j’ai avalé en 3 jours ! Je l’ai même visionné une seconde fois une semaine après le premier visionnage avec mon frère (qui l’a dévoré aussi alors qu’il ne regarde pas de drama !).

    54/ Dream HighBref je vais tout d’abord vous parler du scénario. Dream High possède un scénario assez commun : une fille qui intègre une école de musique pour devenir une star, celle ci a une rivale, des amis et deux beaux mec à ses pieds. Bref typique, mais là ou est l’originalité ! En effet malgré les situations banales, le drama les remet à sa sauce en nous offrant des moments qui nous surprennent. Quand on pense connaitre la finalité d’une situation, celle-ci vire de bord. De plus une intrigue plane tout au long du drama : qui est le fameux “K” du début du drama, la fameuse personne à posséder le collier. Du début à la fin le mystère reste intacte avec la passation du collier d’un personnage à un autre ! Personnellement j’ai adoré certaines mise en scène qui procure vraiment des émotions (fous-rire ou passage qui touche le cœur) au spectateurs comme la scène ou Hye Mi chante au toilette, la concert au Japon (avec l’intro au violon ♥), le changement de Pil Suk, la reprise des SNSD dans la rue ou encore le flash mob ! Bref des moments forts à savourer dans Dream High. De plus point fort du drama, malgré le triangle amoureux jusqu’au bout le spectateurs ne sait pas comment ça se fini !

    Côté personnage maintenant, je vais débuter en parlant de l’héroïne ! Hye Mi, sacré personnage ! Cette fille est une vrai tête brulée cependant au fil du drama son personnage évolue pour prendre une meilleur direction. Malgré les coup dur qu’il lui arrive elle avance et tente de réussir dans sa voie même si au début elle tente vraiment d’écraser ses amis… Son personnage est assez attachant car même en étant une pourriture au début celle-ci nous touche par son envie de se battre et ses émotions cachés (vraiment bien cachés…). Elle est méprisable avec Baek Hee mais finalement on arrive pas à la détester. Elle est au centre du triangle (presque carré) amoureux avec Jin Gook et Sam Dong, au début on a du mal à la voir vraiment avec un des deux… Suzy a vraiment bien cernée le rôle de Hye Mi je trouve ! Ses mimiques et son air bourru , ainsi que sa façon de montrer ses émotions (“moi…j’ai un rêve” ceux qui ont vu le drama comprendront)
    Jin Gook est le premier garçon du drama, il aime danser mais ne souhaite pas entrer à l’école Kirin à cause de sa relation compliquée avec son père. Personnellement il m’a touché au début du drama mais plus ça avançait et plus je l’ai trouvé lourd (autant j’avais aimé Taecyeon dans Cinderella sisters ou il avait un rôle vraiment touchant autant là je l’ai trouvé barbant). Il ne sait pas ce qu’il veux et quand il le sait c’est trop tard… Enfin bon son jeu et appréciable et malgré sa lourdeur on apprécie son personnage.
    Sam Dong et le second garçon de la bande, il est un vrai campagnard au début (aucun gout, style vestimentaire précaire et coupe de cheveux vraiment … sans commentaire) cependant on s’attache à lui dès le début. Il est timide et ne sais vraiment rien de la vie urbaine, d’ailleurs j’ai beaucoup aimé quand Hye Mi l’aide à s’insérer dans “son monde” ! Ce personnage est plein de mystères, il m’a vraiment touché et surprise jusqu’au bout ! J’ai vraiment eu un coup de cœur pour Kim Soo Hyun, j’ai adoré son jeu d’acteur !
    Baek Hee, l’amie qui deviendra rivale. Son personnage est vraiment fait pour nous faire rager, mais c’est bon signe car cela veux dire que le rôle et l’actrice son vraiment bien réalisés ! Je n’ai pas forcément été attiré par ce personnage mais on est quand même emporté par son histoire.
    Mon petit “couple” coup de cœur et comme beaucoup : Pil Suk et Jason ! Pil Suk est trop craquante et Jason tellement vantard ! Mais c’est ce qu’on aime chez lui. Leur histoire à tout les deux est vraiment très sympa à suivre (c’est même l’un des point fort de la série).

    Pour les autre j’ai surtout eu un coup de cœur pour le personnage de Jin Man et son regard de killer ! Vraiment très54/ Dream Highdrôle ce personnage ! J’exagère mais il y a des moments ou l’on regarderait la série rien que pour lui ! *rire* J’ai eu également un coup de cœur pour le petit bout : la petite sœur d’Hye Mi (c’est vraiment un ventre ! on la voit tout le temps manger !!) qui est vraiment trop trop choupinette ! ♥

     
    Maintenant parlons de l’OST ! Je le trouve parfait ! La chanson thème “Dream High” nous rentre dans la tête et n’en sort pas, les chansons qui sont chantées durant le drama sont également très prenantes : du bon son K-pop et de très jolies reprises (“only you”, “My valentine”, “Happy birthday”… etc). J’ai eu aussi un coup de cœur pour la reprise des SNSD “Genie”. Bref les musiques sont parfaites et nous reste en tête avec les images du drama. Tout est en équilibre je trouve !
     
    Je finirais sur un petit mot concernant la fin et la globalité du drama :
    Malgré un scénario bateau, Dream High a su tirer son épingle du jeu en gardant son originalité avec des personnages haut en couleur vraiment attachants (même pour les personnages secondaires !), un scénario prenant et des musiques excellente accompagnées de scènes maintenant mythiques ! Personnellement Dream High m’a conquise malgré le seul point qui m’a déçue : une fin qui aurait pus être étoffée. Avec du recul je trouve la fin parfaite, mais en bonne fan que je suis j’aurais vraiment aimé en voir plus sur certains personnages et couples.
     
    Bref Dream High est pour moi un incontournable du cru coréen !
    A voir, revoir et déguster sans modération !

     

    Ma note • 18/20

     

    Dream high - saison 1 (k-drama)


    2 commentaires
  • [Glass No Kamen - saison 1 / 2 / SP • 24ep • 1997-1999 • Japonais]

     

     

    Maya Kitajima est une jeune fille qui travaille dans un petit restaurant avec sa mère pour pouvoir subvenir à ses besoins. Bien qu'elle apprécie sa vie, Maya ne se sent pas heureuse. En effet elle a un rêve qui lui tient à cœur : Devenir actrice. Un jour, pendant ses heures de travail, Maya s’arrête dans un parc pour jouer à des enfants les personnages qu'elle avait vu juste avant dans un drama. Chigusa Tsukikage, une ancienne actrice très populaire qui passait par là repère Maya. C'est à ce moment que la vie de l'héroïne va changer, elle devra quitter sa mère, subir les réprimandes de Tsukikage et vivre de façon très dur pour atteindre son rêve. Cependant grâce à cela, elle découvrira aussi de nouveaux amis, des rivaux et également un admirateur secret qui sera toujours là pour veiller sur elle.
     
     
    • Suivez l'évolution semée d'embuches de Maya dans le monde du spectacle ! •
     
     
    55/ Glass no kamen

    Lire la suite...


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique