•  [Limit • 12ep • 2013 • Japonais]

     

    Limit est un projet que j'ai suivis depuis sa toute première annonce, étant fan de la mangaka à l'origine de cette série (Keiko Suenobu) et du drama Life (adapté d'un autre manga de l'auteure), il m'était impossible de passer à côté (surtout en connaissance du manga original qui détonne des projets habituels). Bref en bonne accro, je me suis jetée dessus dès le début de diffusion et au final j'en ressors vraiment satisfaite !

     

    > Lire ma 1ère impression <

    Limit (J-drama)

     

    • Pitch

    Alors qu'elles effectuent un voyage scolaire, un groupe de lycéennes sort indemne d'un accident de car... et se retrouvent piégées dans la forêt qu'elles traversent.

     

    Limit (J-drama)

     

    • Mon avis

    Limit est une adaptation très réussi du manga de Keiko Suenobu. À la base j'étais plutôt inquiète de savoir si ce drama serait autant à la hauteur que l'adaptation de Life l'avait été, mais au final Limit est une meilleure adaptation que celle-ci (même si question addiction, c'est Life qui l'emporte). En effet les scènes sont reprise en intégralité et on retrouve même certains cadrage (j'ai en tête notamment la toute dernière scène du drama/manga devant l'aquarium) ou objets du manga d'origine ! J'étais persuadée qu'il y aurait des changements au niveau de la fin de l'histoire pour que le drama ai un plus large public, mais ça n'a même pas été le cas. Du coup j'ai été vivement rassurée et très satisfaite du résultat (même par rapport aux ajouts dont je parlerais après).

    Après avoir parlé du côté adaptation je vais continué sur le scénario : Limit est en marge des série du moment avec un thème peu commun. On se retrouve ici avec une histoire de lycéennes tentant de survivre dans un endroit inconnu avec toutes les tensions liées à la situation après avoir vécu le traumatisme de l'accident de car (et donc la vision de la mort de leurs camarades/profs). Bref, une histoire peu joyeuse, qui s'annonce même plutôt dramatique ou l'on ajoute tous les problèmes personnels des personnages (leurs frustrations, l'envie ou non de rentrer chez eux...) qui s'emplifient au fur et à mesure pour donner une situation de tension extrème ! Le manga ne montrant que le côté des survivants, je pensais que le drama en ferait autant et se baserait justement sur cette tension. Cependant au fur et à mesure du visionnage de la série, on se rend compte que le côté externe est aussi peu à peu développé. La série est rendue plus humaine et réaliste (pour le côté accident/recherche/survie) du coup et nous fait des coupures face à la tensions du groupe de survivants. J'ai trouvé que c'était un ajout très judicieux, car découvrir comment l'école et les parents gèrent le problème, c'était vraiment interessant et grâce à ça on pouvait facilement se mettre dans cette sitation peu commune. Le scénario est bien sur un peu tiré par les cheveux comme Life l'avait été, mais j'ai envie de dire que quand on regarde ces séries on y croit ! (et on est indigné, heureux ou autre face au déroulement de ces histoires) Personnellement j'ai été conquise par cette histoire qui change vraiment de mes visionnages actuels ! À savoir : les scènes d'accidents, de morts ou de blessures sont montrées (et donc réalistes et peu cul-cul) mais les plus sensibles peuvent tout de même le tenter car ce n'est pas ce qu'on voit le plus dans la série (on ne s'y attarde pas et rien ne va jusqu'au gore / c'est modéré et bien dosé).

    Ensuite parlons des acteurs : Je vais commencer par l'héroïne jouée par Sakuraba Nanami. À la base je n'étais pas pour cette actrice lors de son annonce car je n'aimais pas le côté niais de son image (c'est peut être moi mais cette actrice ne m'inspirait vraiment rien / en plus je l'avais déjà vu dans certains drama mais je n'en avait aucun souvenirs) malgré des similitudes physique. Au final je l'ai trouvé bien mieux dans le rôle que ce que j'imaginais et je l'ai trouvé convainquante. Par contre j'ai été déçue de voir que le personnage est devenu plus fleur bleu, dans le manga elle l'est mais son trait de caractére principal est d'être combatante (dans le drama c'est l'inverse et on perd un peu de punch pour une héroïne de ce type). Ensuite nous avons Tsuchiya Tao dans le rôle de la grande soeur s'occupant de ses jeunes frère et soeurs (Chieko), actrice totalement à l'image du personnage ! Elle parait forte, réfléchie, posée et ayant une grande force mentale, l'actrice à vraiment bien retranscrit tout ça. Elle a été ma première bonne surprise au niveau du casting. Seconde surprise : Yamashita Rio dans le rôle d'Arisa. Son rôle était sans doute le plus dur à montrer à l'écran et connaisant l'actrice seulement par son petit rôle dans Hungry, j'étais assez sceptique sur la réussite du personnage. Quelle grave erreur d'avoir cru ça ! Franchement au final elle était taillée pour le rôle. Le personnage étant torturé, persécuté et vivant dans un mauvais contexte familial, son caratère se transforme rapidement dans cette situation en folie obsessionnelle. Sa folie joue beaucoup sur la tension de la série et nous donne un côté chaotique de la situation, bref il fallait quelqu'un de talent pour montrer tout ça et Yamashita Rio l'a fait sans problème ! Elle est crédible et son côté psychopathe nous fait l'adorer. Après nous avons Kudo Ayano dans le rôle de Haru, si son jeu respecte le personnage, son physique moins. Elle reste cependant sympathique pour le rôle et je ne peux pas lui reprocher grande chose. Pour conclure avec les personnages de tête d'affiche, nous avons Masuda Yuka dans le rôle d'Usui. Son jeu est assez fade dans l'ensemble (on voit clairement qu'elle n'est pas actrice d'origine), cependant elle correspond au caractère peureux et effacé du personnage original qui fini très vite par être mis en arrière plan pour les besoin du scènario. Suzuki Katsuhiro prend donc la relève pour le rôle de Haruaki. Je l'avais connu dans Hana Kimi 2011 dans son rôle de Noe et je l'avais trouvé assez chouette dans ce type de rôle (pour moi il avait juste ce qu'il fallait pour jouer un rôle pas de premier plan et dans le registre humour ou amitié), cependant dans limit son personnage est vraiment important et il est une intrigue à lui tout seul. On est censé voir un personnage lumineux et plein de joie de vivre (ça l'acteur le joue très bien) mais qui cache un tempérament incontrôlable et violent depuis l'accident (c'est là que l'acteur a des soucis). L'acteur a un jeu encore très faible qui demande vraiment de l'amélioration mais je ne suis pas sure que l'occasion de prouver son talent dans un grand rôle lui soit donné... Je vais cloturer cette partie en parlant rapidement de tout le reste du casting : Dans l'ensemble ce sont des personnages rajoutés ou mis en avant beaucoup plus que dans le manga (les parents / profs et les frère et soeurs de Chieko), leurs jeu est acceptable même si peu mis en avant. Coup de coeur pour la petite soeur de Chieko que j'ai trouvé adorable et une bonne mention pour Kubota Masataka dans le rôle du jeune prof (son jeu est un petit peu maladroit mais son personnage était intéressant et plutôt sympathique à suivre).

    Pour finir le drama est à un format de 12 épisodes (un de plus que pour Life), cependant chaque épisode dure seulement 30 minutes. Le visionnage est donc très rapide et pour l'avoir vu en direct, j'ai été assez frustrée de n'avoir qu'un seul épisode à me mettre sous la dent en sachant que chaque fin d'épisode nous donne tout de suite envie de continuer. (le drama est surrement encore plus apréciable quand on le regarde d'une traite ou presque) Après nous avons droit à une chouette OST, les intrumentales sont vraiment chouettes notamment au niveau de la tension et autre émotions (je n'ai pas réussi à mettre la main sur une OST complète pour le moment malheureusement) et les chansons thème : Savage Heaven (bonne ouverture de drama et chouette générique visuellement) et Apollon (qui cloture vraiment bien chaque épisode et donne envie d'avoir une suite). Visuellement le drama est plutôt bon, malgré des moyens plus restreints ! Les images en forêt sont bien tournées et mette vraiment les personnages et l'histoire en valeur.

     

    En bref, Limit est une très bonne adaptation qui plaira aussi bien aux fans du manga, qu'au nouveau public. Si vous aimez les histoires en marges ou régnent tension et survie (tout en restant réaliste), ce drama est fait pour vous ! Une très bonne série que je vous recommande vivement.

     

    Ma note • 16.5/20

    Limit (J-drama)


    4 commentaires
  • [Nail shop paris • 10ep • 2013 • Coréen]

     

    Première création de la nouvelle chaine MBC QUEEN. A la base j'ai été intriguée par le thème, je me demandais comment le scénariste pourait réussir à nous captiver avec une histoire sur la manucure. Je ne m'attendais pas à grand chose de la part du casting car ce sont soit des idoles ou de parfaits inconnus mais je me suis lancée dans le visionnage de la série pour le fun. Résultat : Un gros WTF bien addictif (comme quoi même du gros n'importe quoi peut attirer !).

     

    Nail shop paris (k-drama)

     

    • Scénario •

    Yeo Joo est une écrivaine spécialisée dans les histoires de Gumiho. Ses écrits marchent beaucoup sur le net, si bien qu'elle est appellée par une maison d'édition pour signer un contrat. Celui-ci ne sera cependant plus valable car elle est accusée de plagiat. Enervée, Yeo Joo décide de créer une histoire totalement inédite sur les Gumiho afin de regagner sa notoriétée d'auteur. Pour se faire, elle décide de s'inspirer du réel et se poste dans une gare ou elle espère trouver son bonheur. Après quelque veines tentatives, elle jette son dévolu sur un jeune homme qui vient de sauver une femme d'un homme armé : Ji Hun (dit Alex). Elle le suis et découvre qu'il travaille dans un salon de manucure exclusivement masculin. Afin de récupérer le plus de détail sur Alex pour son histoire, elle se travestie et postule dans le salon !

     

    • Mon avis •

    Nail shop paris me laisse à la fois perplexe et enjouée : Je crois que c'est le premier drama qui me laisse des sentiments aussi contradictoire pendant et après visionnage ! Enfin bref, de base on partait sur une histoire de manucure mais le sujet a vite été mis en second plan. En effet, le salon Paris ou bossent les héros se transforme très vite en bureau des pleurs : A chaque épisode on se retrouve avec le même schéma qui consiste à avoir l'histoire principale (donc celle de l'héroïne et son entourage) agrémentée de l'arrivée d'un nouveau client ayant des soucis (plus ou moins important, mais je vais y revenir plus tard) et dont le staff de Paris va tout faire pour l'aider (ils rentrent chez les gens, s'occupent de leurs familles, sortent avec eux... *c'est un peu du gros n'importe quoi*). Les problèmes sont toujours résolus et chaque épisode se termine sur une manucure pour le client (afin de fêter la résolution de la mission ? En plus pas un seul des clients ne paye la prestation... °v°). Concernant les clients (surtout clientes), on en a pour tout les goût (et même un peu trop) : une cliente désespérée en relation sociale, celle qui se fait violer par le fantôme de son ex (sisi c'est vrai...), celle qui est amoureuse de sa collocataire qui va se marier, ou encore le couple de personnes âgées dont les enfants refusent le mariage... Si les clients sont plus ou moins risibles (pas sur le plan du scénario mais dans la tournure non voulu des évènements), on est embarqué dans leurs histoires par je ne sais quel moyen et c'est assez impressionnant vu la médiocrité des histoires en général. Concernant la trame principale, nous retrouvons donc une héroïne déguisée en "homme" qui souhaite récupérer des infos pour ses histoires de gumiho... vous vous posez des questions concernant son arrivée dans l'institut Paris ? Je me le demande encore à vrai dire, c'est un peu beaucoup tiré par les cheveux... Enfin bon on la suis donc pour savoir surtout quand les autres persos vont capter la supercherie (on a une belle brochette de boulets aveugles ici car l'héroïne n'est pas crédible en temps que mec, enfin bref passons...), chose qui arrive assez tardivement au final. Ensuite nous avons une partie centrée sur le triangle amoureux principal, je crois que c'est l'attrait principal de la série (même si dès le début on sait directe comment ça va se passer). Pour ce coup si la relation entre l'héroïne et Kay était addictive et vraiment adorable, la seconde paire formée par l'héroïne et Alex est juste insuportable !  (ne parlons pas du couple Ji Su/Jin qui est juste à se taper contre un mur...) Ajouté à ce contenu déjà bien (trop) riche, nous avons une intrigue sur les gumiho ! Non mais parce que durant le drama nous avons un épisode ou l'héroïne pense que la boss du salon Paris est une gumiho... Et si cette intrigue est vite écartée, elle revient à la fin du drama pour votre plus grand plaisir (ou pas). Ah ! J'oubliais presque une autre partie de l'histoire : le roman sur les gumiho créé par l'héroïne... Dans chaque épisode on a le droit à nos 5min de roman joué par les mêmes acteurs : pour détacher cette partie du drama principal nous retrouvons donc les mêmes perso mais de façon surjoué (la voix de l'héroïne en version roman est le truc le plus marquant je crois bien ! Et Alex est encore plus insuportable.). Cette partie aurait largement pu être enlevée du drama car c'est juste ennuyeux (je me félicite de n'avoir passé aucun moment d'ailleurs / *ça doit être grâce à l'espacement de diffusion des épisodes - le format à 1 ep par semaine convenait très bien ici*) ! Bon pour en finir avec le scénario, je dirais surtout qu'ici vous aurez affaire à un joyeux bordel non maitrisé visant tous les genres : romance, drame, fantastique, "action", manucure... L'objectif du scénariste a été un peu trop large à mon goût et de savoir qu'une version de 12 épisodes va sortir au Japon, je me demande bien quelles merdouilles ils vont pouvoir nous rajouter ! Enfin comme je l'ai déjà dit, malgré le côté éparpillé et non maitrisé du drama, on se retrouve à suivre la série sans difficulté si bien que ça en devient même une addiction. (l'humour non voulu du drama joue pour beaucoup je pense)

     

    Concernant les acteurs, on se retrouve avec des petits nouveaux ou des idoles qui ne sont pas particulièrement doué dans le domaine mais qui nous font passer du bon temps ici ! L'héroïne est joué par Gyu Ri (Kara), celle-ci n'est pas du tout crédible dans son travestissement mais bizarement son jeu moyen passe très bien ici ! Sans être hyper attachante, même un peu lourde de temps en temps, je pense qu'elle convenait totalement pour ce rôle (quelque chose de plus sérieux l'aurait plombée je pense). Ensuite nous avons le chouchou de tout les fans du drama - Kay joué par Song Jae Rim (qu'on pouvait voir dans Flower boy ramyun shop) : Si cet acteur n'est pas vraiment un canon, il a un petit quelque chose qui le rend hyper attachant. Il forme un couple adorable avec l'héroïne je trouve. Ensuite nous avons Thunder (MBLAQ) dans le rôle de Jin : ils ont voulu un personnage mignon ici et j'ai envie de dire que c'est completement raté ! On a juste envie de fraper le personnage à chaque apparition... Je pense que Thunder n'est pas fait pour jouer (peut être qu'il me prouvera le contraire plus tard *je l'espère si il obtient d'autres rôles*), ses expressions étaient si accentuées dans le drama qu'on se serait presque cru dans un manga ! Accolée à ce personnage nous avons  Ji Su, qui est joué (surjouée) par Han So Yeong. Elle joue son premier rôle ici est franchement je doute qu'elle obtienne de gros projets avec un jeu comme ça... Elle n'est pas hyper mauvaise, mais elle accentue comme Thunder toutes ses expressions, si bien qu'on a envie de les bruler tous les deux quand ils sont ensemble ! Nous retrouvons ensuite ... ah merde, j'ai oublié de parler d'Alex ! Le pseudo "beau-gosse" du drama qui n'a pas expression et qui est juste chiant à suivre... Il est joué par Jeon Ji Hu qui est un inconnu total et qui ne m'a pas du tout emballé (je ne pense pas suivre ses activitées pour le moment car il m'a vraiment pris la tête ici). Je n'ai jamais vu de personnage si fade et cliché en même temps ! Le dernier personnage important du drama est la boss du salon Paris, elle est jouée par Kim Chae Yeon (encore une inconnue) et ne mérite pas qu'on s'y attarde. Son jeu est brouillon et fade également. Le reste du cast n'est autre que les clients du salon de manucure et en général se sont de parfaits inconnus qui ne son présent que pour un épisode (et dont l'utilité et le savoir faire reste à prouver). Bref un casting très très faible mais qui vous fera tout de même passer un bon moment si vous savez fermer les yeux pour ce qui est du talent...

    Concernant la réalisation, j'ai envie de vous dire qu'elle est à l'image du drama : fouillie et à la limite de l'acceptable (j'ai en tête surtout les transisions de plans qui font un peu "amateurs jouant avec Movie Maker"). L'OST quand à elle n'est absolument pas marquante malgrès un cast comprenant des idoles...

     

    Nail shop paris, c'est donc un des drama les plus bordélique qui existe et on sent bien l'effet premier drama d'une nouvelle chaine (on a un petit effet amateur tout au long de la série) ! Le casting n'a rien de brillant et le tout est vraiment moyen (et même sans interêt quand on reste objectif) mais finalement on se retrouve engloutit et captivé dans l'histoire : c'est mignon, c'est cliché et c'est fun (fous-rire garantis)... Bref un bon moyen de passer du bon temps devant une série assez courte (10ep).

    * Concernant ma note, j'aurais du mettre beaucoup moins (vu ma critique, la moyenne n'aurait pas du être atteinte) mais j'ai voulu mettre 12 car je me suis vraiment bien éclatée durant la diffusion, c'était vraiment plaisant de suivre la série semaine après semaine !

     

    Ma note • 12/20

    Nail shop paris (k-drama)


    3 commentaires
  • Chihayafuru - saison 1 (anime)

    [Chihayafuru - saison 1 • 25ep • 2011 • Japonais]

     

    • Pitch

    Chihaya est une jeune fille qui n'a pas vraiment de rêve, elle se contente de soutenir celui de sa soeur qui souhaite devenir manequin. Sa rencontre avec le jeune Arata va la pousser vers une passion plutôt hors normes : le Karuta (un jeu basé sur 100 poèmes japonais qui demande réfléction, rapidité et mémorisation). Chihaya tombe donc dans ce jeu et décide d'en faire son rêve : elle souhaite devenir la reine du Karuta et s'entraine donc aussi souvent que possible avec ses deux amis Arata et Taichi. Une grande amitié se créée entre eux et c'est avec déchirement qu'ils doivent se séparer pour leur entrée au collège. Ils se promettent donc de se retrouver plus tard grâce à leurs passion pour le Karuta...

     

     

     

    • Mon avis

    Chihayafuru n'est pas vraiment un anime qui attire à première vu, le thème est assez atypique et peu ouvert et personnellement quand j'en ai entendu parlé la prmière fois, je ne l'ai pas tenté par peur de l'ennuis ! Grave erreur, cette histoire et tout sauf ennuyante. Le thème du Karuta est intriguant et on se plait à vouloir en savoir plus sur ce jeu hor du commun. Le tout est amené sans trop de passages creux avec une touche de romance, de l'amitié, de l'action et de la stratégie. Bref un chouette cocktail pour un anime shojo ! De plus ne vous inquiétez pas au sujet du Karuta, le jeu est expliqué tout au long de la série de façon agréable : c'est une bonne façon de découvrir une partie de la culture japonaise assez méconnue (enfin pour ma part du moins)

    Note - Cet anime est adapté du manga de Yuki Suetsugu que vous pouvez découvrir en France chez Pika édition ! Je vous le conseille également et d'ailleurs je vous en ferais une petite critique prochainement normalement...

    Le déroulement de l'histoire est assez fluide : On commence par l'enfance des héros qui met bien en place l'histoire et les bases de l'amitié du trio principal. Ensuite on se concentre rapidement sur Chihaya qui continue son rêve quand ses deux amis sont partis et pour finir on se retrouve avec la partie lycée et la mise en place du club créé par l'héroïne (apprentissage du Karuta / nouveaux amis / retours de Taichi et tentative de retours pour Arata). L'anime est rythmé par l'évolution des personnages et on se plait à les voir de l'enfance au lycée !

    Côté personnages, le trio de tête est plutôt sympa : J'aime le tempérament décontracté de Chihaya et son côté peps, Taichi quand à lui est assez agréable à voir et j'ai aimé son évolution entre l'enfance et l'adulte (sa façon de passé de colérique à plus posé),  et pour finir Arata qui ne m'a pas marqué plus que ça. Le pauvre est vite oublié ou mis de côté car dans la majeure partie de cette saison 1, il est isolé et pratique le Karuta de son côté (j'ai été assez surprise qu'un personnage de cet empleur ne soit pas mis en avant dès la première saison, mais j'imagine qu'on en aurra plus dans la suite !). Ensuite nous avons le prof de Karuta, agréable personnage dont j'ai aimé sa relation avec Chihaya. Suivis des élèves de club de Chihaya : l'adorable Kanade fan de kimonos, le discret mais sympathique Tsutomu et le combatif mais gourmand Yuusei, bref un panel de personnages variés qu'on se plait à suivre ! Chacun à sa personnalité et je n'ai été déçue d'aucun d'eux ! Le reste des personnages sont soit des adversaires ou des personnages peu présents (petit coup de coeur cependant pour la reine actuelle du Karuta et pour l'adversaire Akito qui m'a fait une bonne impression).

    Concernant la réalisation, j'ai été conquise par le style de dessin qui respecte plutôt bien le manga original et je doit dire que les couleurs et les plans choisis sont vraiment beaux. Bref visuellement sa claque ! Par contre j'ai été assez déçue de l'utilisation très fréquente d'un filtre qui rend les images un peu floues ou brumeuses, c'est assez dommage... Pour ce qui est de l'OST sinon, rien ne m'a marqué... J'avoue avoir passer plusieurs fois le générique pour pouvoir voir la suite des épisodes (*voyez à quel point ça m'a marqué* XP) et je n'ai aucun souvenirs des musiques présentes dans les épisodes (un peu trop discrettes à mon goût).

     

    Cette première saison a été un coup de coeur pour moi et il me tarde de voir la saison 2 qui s'annonce particulièrement bien ! Si vous avez des aprioris concernant le thème du Karuta, lancez-vous, vous ne le regretterez pas ! Si vous aimez les romances (plutôt discrètes) , les thèmes atypiques qui vous font découvrir de nouvelles choses sur la culture japonaise et le côté sport/stratégie/tournois, cette série sera totalement à votre goût !

     

    Note - N'hésitez pas à passer l'épisode 16 qui est totalement inutile et qui n'est autre qu'un résumé des épisodes précédents agrémenté de quelques bonus inutiles...

     

    Ma note • 16/20

    Chihayafuru - saison 1 (anime)


    5 commentaires
  •  

    [Last cinderella • 11ep • 2013 • Japonais]

     

    Un petit nouveau J-drama totalement adapté pour cet été, avec au programme : du fun, pas de tabou et de la romance bien dosée ! Je voulais le voir depuis sa sortie mais les teams françaises ont eu du mal à s'y mettre, du coup j'ai tenté ça en vosta...

     

    Last cinderella (J-drama)

    • Pitch

    Sakura est une femme de bientôt 40ans qui ne se soucie pas d'elle, elle est toujours seule et ne s'occupe que de sa carrière. Un jour, à la suite d'une fête ou elle a été invitée par une de ses clientes régulière, elle se retrouve dans le lit d'une chambre d'hôtel avec un parfait inconnu de plus de 10ans de moins qu'elle et qui dit vouloir sortir avec. Serait-ce la fin de son célibat en mode "viellard" ?

     

    Last cinderella (J-drama)

     

    • Mon avis

    Dès son annonce, cette comédie romantique me tentait déjà grâce à ses deux tête d'affiche masculine : Miura Haruma et Fujiki Naohito. Après niveau scénario je n'avais pas d'aprioris mais je ne m'attendais pas à grand chose, ou du moins à rien d'original. Finalement après visionnage, je suis contente de l'avoir vu et je l'ai trouvé encore mieux que ce que j'imaginais !

    Pour commencer parlons de l'histoire. Le drama fait une sorte de remake de Cendrillon de façon moderne et le tout en ajoutant un peu des drama My lovely Sam Soon (un couple fun / une grande difference d'âge et des complications) et Hotaru no hikari (le côté barré et poisson séché de l'héroïne). On commnce donc la série avec une héroïne completement obnubilé par sa carrière mais qui n'hésites pas à s'éclater avec ses copines, bref elle est fun et son côté un peu décalé quand elle est chez elle peut facilement nous rappeller des situations personnelles (quoi qu'un peu exagérées de temps en temps). J'aime le côté décontracté de la série et le fait qu'on ne se prenne pas la tête en la regardant. La romance est légère et vraiment sympa si vous voulez vous reposer en passant un bon moment après vos exams ! Personnellement je me suis amusée tout du long et la fin ne m'a pas déçue *même si j'avoue en avoir voulu plus*. Sinon pour ce qui est du drama en général, j'ai été assez choquée de le voir aussi osé ! Les drama japonais sont souvent très pudiques et on s'arrête souvent au fameux bisous "poisson rouge" (ou les deux personnages collent leurs bouches ensembles sans bouger pendant 10min...) *jvous rassure, il y en a aussi ici*, mais dès le premier épisode on a le droit à des torses et des scènes de nu (avis aux fans de Miura Haruma, vous serez servis avec ce drama). Bref ça change et c'est plutôt agréable d'avoir ce côté décoincé !

    Côté personnages : L'héroïne joué par Shinohara Ryoko est vraiment sympa, je l'ai découverte dans ce drama et elle porte le rôle à merveille. Elle reste simple et la porté de tout le monde, avec une touche d'humour et son côté *nullité de l'amour* bien fun. Bref un très bon choix de personnage principal (même si j'avoue avoir été agacé de temps à autre pour son côté niais/cruche). Ensuite nous retrouvons le BG japonais par exelence (oui ça n'engage que moi ! XP) Miura Haruma, qui nous joue un personnage jeune et sans complex avec un passé trouble. Un rôle typique ou vous pouvez être sur qu'il excelle ! J'ai été vraiment contente de le retrouver dans une comédie romantique après l'avoir mis de côté à la suite du film Kimi ni todoke (là il reviens dans la course ! héhé). Cet acteur me plait toujours et ça doit être le seul qui me fasse craquer autant (avec Micky Yoochun pour les drama coréen XP), il a des mimiques adorables et il a vraiment la classe quand même ! *0* ~♥ Ensuite nous avons le second lead Fujiki Naohito. Il est assez different de Miura Haruma, mais je l'ai toujours bien aimé dans ses rôles (et c'est pas ici que ça va changer). Il a moins de présence dans ce drama mais il a un petit charme rien qu'à lui qui fait qu'on s'y attache facilement (j'avoue avoir même un peu tanguée sur les deux personnages masculin du drama). Bref un trio de tête vraiment amusant et classe que j'ai aimé suivre ! Pour les personnages secondaire, nous avons les deux amies de l'héroïne jouées par Otsuka Nene (je crois que c'est le personnage que j'ai le moins aimé / son côté naif devient vite lourd malgré la sympathie qu'on éprouve pour son personnage) et Iijima Naoko (parfaite dans son rôle d'aguicheuse ! *même sa voix était parfaite pour le rôle* / bref j'ai beaucoup aimé son personnage même si je pense qu'à la fin les scénaristes ont vite expédié les faits... dommage !). Ensuite nous retrouvons la peste de la série jouée par Nanao, (une jeune inconnue pour ma part) elle a bien cerné le rôle même si elle en faisait un peu trop à certains passages (je pense que c'était voulu par les scénaristes donc ce n'est pas vraiment sa faute. *elle m'a tout de même vraiment pris la tête à certains passages*). Pour le reste du cast, je n'ai pas eu de gros coup de coeur même si en général ils sont tous bien sympatiques et rajoute du fun à l'histoire (notamment le maris de Miki et le patron du Sobar / point négatif pour la fille à la flute qui était completement hors de propos et inutile... °____°").

    Concernant la réalisation, rien à signalé ! On a le droit à de bon plans et des images bien sympa sans pour autant être hyper marquantes, je pense que c'est juste ce qu'il faut pour une comédie romantique d'été ! L'OST non plus n'est pas particulièrement marquante même si très agréable à écouter, je retiendrais surtout quatre musiques (1 - 2 - 3 - 4) qui restent dans l'esprit peps du drama.

     

    En gros Last cinderella, c'est une romance tout ce qu'il y a de plus banale mais qui se rend addictive par ses acteurs (venez baver devant Miura Haruma ♥) et son côté fun et barré ! En plus vous serez pour une fois devant une création japonaise qui n'a pas de tabou et qui n'est pas pudique ! (*c'était une première pour moi !*) Bref un des drama japonais de 2013 à ne pas manquer !

     

    Ma note • 15/20

     Last cinderella (J-drama)


    1 commentaire
  • [The king 2 hearts • 20ep • 2012 • Coréen]

     

    J'ai commencé ce drama il y a à peut près 1an avec quelques réticences et il s'avère que j'ai été complétement déçue dés le 1er épisode. Je me suis forcée à regarder les 4 premiers épisodes car je n'aime pas abandonner les choses que je commence et finalement, toujours aussi déçue, j'ai laissé la série de côté jusqu'à il y a peu. Récément je me suis dit que je pourrais le continué, je me suis donc remise dans la série et j'ai été vraiment surprise au final !

     

    The king 2 hearts (k-drama)

     

    • Résumé •

     

    Lee Jae Ha est le frère du Roi de Corée du Sud. Celui-ci se fiche de la politique et rien ne le préoccupe mis à part sa petite personne. Pour pouvoir réaliser le souhait de son défun père de réunir les deux parties de la Corée et changer le comportement de son frère, le Roi va prendre la décision d'envoyer celui-ci dans un camp d'entrainement militaire ou seront réunis 3 militaires du Sud et 3 du Nord qui devront coopérer ensemble. Parmi ceux du Nord, se trouve Kim Hang Ah, une jeune femme au tempérament fort qui n'hésitera pas à d'occuper de Jae Ha si la situation l'exige...

     

    The king 2 hearts (k-drama)

     

    • Mon avis •

     

          Si le début était une vraie torture pour moi : Le premier épisode est juste parfait pour faire fuir le public ! Les trois suivants ne sont pas forcément mieux, mais on sent qu'une évolution approche peu à peu. Bref, après m'être forcée pour voir la suite, (entre l'épisode 2 et 5) j'ai finalement été intriguée, puis quelques épisodes après c'est devenu une vraie addiction ! J'ai été bluffée par ce retournement dans la série car les 4 premiers épisodes m'avait vraiment refroidie, j'ai d'ailleurs été contente d'avoir le cran de continuer car j'aurais loupé quelque chose si je n'avais pas vu le drama dans son intégralité.

    The king 2 hearts (k-drama)

          Scénaristiquement parlant, ce drama se base sur des intrigues politiques : Séparation Nord/Sud, système politique et lutte du pouvoir. Ce n'est pas le genre d'intrigue qui me passionne habituellement, mais je doit avouer que c'est vraiment bien traité ici et qu'on tombe facilement dedans. On comprend globalement les enjeux et c'est assez simple de se projeter dans l'histoire. Si d'un côté ce thème est sérieux, on retrouve également de l'humour (assez bien disséminé dans la série / le sérieux n'est donc pas cassé par l'humour), de la romance (ce côté est parfois un peu lourd, mais c'est aussi l'élément qui détendra un peu l'histoire vis à vis de toutes les intrigues politiques) et un concentré d'action et de suspens (Il y a peu de temps morts dans ces passages et c'est un vrai plaisir à suivre !). Le drama possède pleins de caractéristiques qui font qu'il sera apprécié du tout public : aussi bien fille que garçon, et de tout âge ! (sauf au plus jeunes bien sur)

    Les épisodes s'enchainent très facilement une fois le début passé. De plus chaque fin d'épisode nous propose un suspens qui ne peu que nous faire regarder la suite ! Bref tout est là pour rendre la série addictive. En plus vous aurez une très grande panoplie d'émotion en regardant ce drama : vous passerez du rire aux larmes, puis à la tension, la peur, la compassion...etc

     

    The king 2 hearts (k-drama)

     

          Côté personnage il y a tout d'abord Lee Jae Ha, interprété par Lee Seung Gi : Dans la première partie du drama, il est insupportable et j'ai eu beaucoup de mal à l'apprécier. C'est après son entrainement militaire que j'ai commencé à m'attacher à lui, en partie grâce aux évènements liés à sa famille et à sa future position. En effet, à ce moment le personnage de Seung Gi prend de l'ampleur et on peux découvrir une multitude de nouvelles facettes de sa personnalité : Celle-ci est plus profonde et on découvre quelqu'un de plus humain (C'est assez rare dans les drama coréen / J'ai toujours des images de personnages stéréotypés mais ici on se sent proche grâce à toutes ses réactions), je noterais surtout les petits passages touchant de couple qui donne une touche adorable au drama en opposition à la partie sérieuse liée au Club M. Sur ce coup là Seung Gi m'a bluffée ! Si je l'avais apprécié dans Shining Inheritance, malgré son personnage au mauvais caractère, ici je l'ai apprécier pour toute sa palette d'émotion et son jeu maitrisé d'autant plus que son personnage évolue dans un scénario très compliqué ! J'avais beaucoup d'appréhension à la base car dans les premiers épisodes ou j'étais déjà dégoutée, s'ajoutait le surjeux des acteurs principaux. Heureusement tout s'est très vite améliorer pour donner un drama de grande qualité !

    On retrouve également Ha Ji Won dans le rôle de Kim Hang Ah : Deuxième personnage important de la série. Je dois avouer que je n'ai pas un très bon feeling avec le jeu d'Ha Ji Won, dans Secret garden elle me prenait la tête avec son surjeux (c'est d'ailleurs une des raison qui fait que je n'ai pas encore terminé la série) et dans The king 2 hearts, elle remettait ça ! Les premiers épisodes nous montre son personnage avec beaucoup de lourdeur : Entre sa naïveté, son côté nian-nian maladif et son côté dur "Je suis nord-coréenne et militaire / ne me cherchez pas !". L'actrice pousse tout au maximum et je pense que c'est l'une des choses qui m'ont rebuté du début du drama. Si par la suite elle atténue ses réactions pour notre plus grand bien, elle reste toujours un peu bornée sur son jeu premier et nous laisse voir de temps en temps des réactions exagérées. Dans le déroulement du drama, son personnage prend de l'ampleur et on est heureux de la découvrir plus humaine (même si pas autant que le personnage de Seung Ki). J'ai beaucoup apprécier sa combativité durant la seconde partie de la série et son dévouement à ses "deux pays" : Ce genre de passage était vraiment touchant. The king 2 hearts (k-drama)

    Autre personnage important du drama : John Mayer (chef du club M, société qui tire les ficelles des différents pays du monde) interprété par Yoon Je Moon. Je ne connaissait pas cet acteur et outre ses extravagances liées sans doute au besoin du scénario, j'ai trouvé son jeu vraiment bon. Son personnage est un vrai psychopathe qui se cache sous des traits comiques et de temps en temps un regard sérieux. L'objectif de l'acteur a été atteint car durant toute la série, on est à cran à chacune de ses scènes : Résultat on le déteste royalement (et notamment pour la personne qu'il tue dans le final). Personnellement j'ai même peur que le rôle dans ce drama (ou du moins ce type de personnage) colle à la peau de cet acteur ! (peut-être est-ce même déjà le cas...)

    A côté de ces trois personnages se trouve deux autres personnages très attachants : Eun Shi Kyung joué par Jo Jung Suk, véritable "presque tête d'affiche" ! Depuis que je suis les activités de cet acteur, j'avoue ne pas avoir été déçue par ses choix et interprétations : Dans What's up il était un personnage un peu gauche mais très sympathique, dans The king 2 hearts il était froid, distant et peu ouvert mais touchant et dans The best lee soon shin un peu fou-fou mais parfois très sérieux. Bref pour le moment on a pu le découvrir dans 3 séries mais vu ses choix de personnages assez opposés (même radicalement opposés) qui prouvent son talent, je peux en déduire que la suite de son parcours sera sans doute à suivre de près ! Dans cette série, dès le début son personnage est profond et il nous donne envie de le soutenir. Plusieurs fois on l'imagine retourner sa veste à cause de sa froideur mais Jo Jung Suk le fait tellement habillement qu'on le soutient toujours autant ! Bref ce personnage est juste addictif, c'est d'ailleurs à cause de ça que la majorité des fans du drama ont été traumatisés par la tournure des évènements pour son personnage... Personnellement j'ai trouvé justement que la fin rendait hommage au drama et le rendait plus réaliste. Le second personnage est Lee Jae Shin, interprété de façon très juste par The king 2 hearts (k-drama)Lee Yoon Ji. Je n'ai pas vu cette actrice dans beaucoup de drama, il me semble même l'avoir vu uniquement dans Dream High et Goong, ce qui fait que je lui accolais une image de personnage un peu énergique et fo-folle. Ici j'ai été surprise par sa justesse vis à vis de ses réactions face aux évènements marquants liés à sa famille et à sa situation. Jae Shin se referme beaucoup sur elle à cause de sa santé, elle quitte ses rêves et refuse de vivre pleinement : Lee Yoon Ji m'a convaincue totalement par son jeu ou elle décrit vraiment bien chaque phases de son personnage (qu'elle soit triste ou heureuse). Ce duo est sans doute le plus émouvant du drama et on apprécie de les suivre autant que les deux personnages principaux !

    Concernant le reste du cast, j'ai surtout aimé le Roi et sa femme : Un très beau couple joué par Lee Sung Min et une actrice dont je n'ai pas retenu le nom. Ils sont touchant et on regrette vraiment leur destinée... Après on retrouve la troupe du camp militaire : En général ils sont très drôles et sympathique (ils ajoutent un peu de peps au drama), et pour finir les acolytes membres de club M : perturbants pour la plupart comme l’exige leurs rôles (j'ai été surprise de voir autant d'acteurs étrangés dans un drama / ce qui n'est pas plus mal non plus, ça permet une diversité aussi).

     

          Visuellement c'est très bon : les images sont belles, le drama est plutôt bien tourné et du côté de l'OST on a le droit à de magnifiques musiques qui nous plongent entièrement dans les différentes ambiances de la série. Un superbe tout à ne pas rater !

     

          Je vais maintenant conclure en vous conseillant fortement de découvrir ce drama légèrement en marge des autres ! Ne vous fiez pas aux 4 premiers épisodes et lancez-vous si vous aimez les histoires plus poussées entre action / suspens / politique & romance, le tout surmonté d'un très bon casting !

     

    Ma note • 17/20


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique