• Les âmes vagabondes (livre)

    [Les âmes vagabondes • Stephenie Meyer • 2008]

    Nos étoiles contraires (roman)

     

    • INTRO

    Twilight… C’est au départ la raison pour laquelle je tentais de fuir les Âmes Vagabondes. J’ai eu l’occasion de lire la saga Twilight durant mes années collège et j’ai été aussi très marquée par l’annonce de l’adaptation filmique de ces livres pour finalement commencer à fuir le phénomène ! Les films ont enlevé la magie que j’avais eu lors de mes lectures et j’ai fini par trouver tout ça ridicule… Du coup en apprenant la sortie des Âmes vagabondes en 2008, j’ai tout simplement fuis le livre, je me disait que se serait aussi niais et sans fond que Twilight. Et bien finalement je me trompais et j’ai été captivée par ma lecture…

     

     

    • SCENARIO

    Nous sommes dans le futur et la terre a été envahie par des créatures que l’on a surnommé  “Aliens” ou “Mille-pattes”, ceux-ci sont insérés dans les corps humains et en prennent entièrement possession par leurs esprits. Pratiquement tous les humains ont été transformés, cependant il reste des rebelles et parmi eux se trouve Mélanie Stryder. Celle-ci est seule avec son frère et tente par tous les moyens de le garder “en vie”. Elle va vite découvrir Jared, lui aussi rebelle et continuera son chemin en sa compagnie. Un jour elle se fait attrapée par les “Aliens”, cependant elle choisis de mourir plutôt que de donner son corps à ces créatures, elle saute donc du haut d’une cage d’ascenseur. Plus tard, elle se réveille, son corps n’a pas de marques et elle ne souffre pas… Elle n’est pas morte, mais ce n’est plus Mélanie…

     

     

    • MON AVIS

    D’un côté, j’ai vraiment été débile de cataloguer ce roman par “ça va être cucul, dans la même trempe que Twilight”. C’était une véritable erreur car les deux saga n’ont rien à voir l’une avec l’autre ! Twilight est beaucoup plus accès sur le/la fantastique/romance et cible les ados alors que Les Âmes Vagabondes cible les jeunes adultes et adultes avec des thèmes lié à a science fiction. Bref on y retrouve aucune similitude ! D’un autre côté j’ai vraiment été chanceuse de retarder ma lecture de ce roman à cause de ces préjugés car il est tellement prenant que j’aurais eu du mal à attendre une suite depuis 2008… C’est la bande annonce du film et sa sortie prochaine qui m’ont décidée à la lecture de ce roman, je l’avoue. Ce n’est pas une mauvaise chose car je préfère lire le livre d’origine avant de voir une adaptation, sinon j’ai tendance à mettre dans la tête que le roman n’est pas conforme à ce que le film montrait (alors que c’est l’inverse). Enfin bref, ma lecture a été vraiment agréable et rapide (un peu trop rapide malheureusement) malgré les 800 et quelques pages de l’édition poche. Stephenie Meyer y est pour beaucoup car comme dans sa saga Twilight (et je ne peux pas le nier), son écriture est fluide et accessible facilement. Elle arrive à nous faire passer des idées qui restent vraiment loin de la norme et de la réalité, c’est assez bluffant. J’ai été captivée tout au long de l’histoire, malgré un début assez barbant. L’histoire commence à passionner le lecteur à partir du moment ou l’héroïne fuis son système. Personnellement j’ai adoré la partie ou Vagabonde se fait capturée et tente de s’intégrer dans la grotte, même si quand j’y pense chaque passage à un petit quelque chose de captivant… Une chose que j’ai trouvé bien, c’est cette façon de nous montrer pour une fois des scènes de romance sans qu’il y ai pour autant de triangle amoureux….

     

    Bref vous l’aurez compris, j’ai adoré cette lecture ! Je vous conseille vivement ce roman, et même si vous avez horreur de la première saga de l’auteure. Ne fuyez pas ce roman pour cette raison car vous pourriez louper quelque chose qui en vaux le coup…

     

    Pour finir je dirais que j’ai beaucoup aimé la fin du roman, il est clair que celle-ci envisageait une suite et je suis heureuse de savoir qu’elle est en cours d’écriture. Maintenant je vais attendre impatiemment la sortie du film (qui j’espère sera très fidèle au livre - un carnage d’adaptation comme 16lunes me rendrait vraiment triste pour ce roman…) et surtout la sortie du second roman The seeker (qui devrait être l’avant dernier livre de la saga) ♥            *PAS DE SUITE PRÉVUE POUR CE ROMAN FINALEMENT* (snif)

     

    MA NOTE • 17/20

    Les âmes vagabondes (roman)


    1 commentaire
  • 16 lunes (roman)

    [16 lunes • Kami Garcia & Margaret Stohl • 2010]
     
     

      Flanant dans une librairie d’occasion, je me suis retrouvée devant ce premier roman issus de la saga des Lunes. Au départ c’est le prix qui m’a donné envie de me le procurer, puis finalement en faisant quelques recherches par la suite j’ai appris qu’il allait être adapté en film en février 2013 : ce qui m’a convaincue à le lire !

     

      Dans sa globalité, 16 Lunes est un roman aux thèmes sympathiques mais qu’il n’exploite pas du tout malheureusement (ou très mal) ! Bref je vais vous dire pourquoi.

     
    • Scénario

      Ethan est un garçon ordinaire qui vit dans la petite ville de Gatlin ou tout est déjà calculé d’avance pour chacun des habitants. Il ne souhaite qu’une chose : quitter la ville et voyager dans tout ces pays qu’il découvre dans les livres qu’il lit en cachette ! Depuis quelques temps, son quotidien est bousculé par d’étranges rêves qui le poussent à sauver une jeune fille dont il ne connait ni le visage et encore moins l’identité. Mais le plus bizarre dans tout ça, c’est qu’il se réveille avec de la boue sur son lit comme si son rêve était réel ! Après plusieurs jour il se rend au lycée comme chaque matin et apprend qu’une nouvelle élève est arrivée : Lena Duchannes, une jeune fille hors normes qui se trouve être la nièce de Mr. Ravenwood, le “reclus” de la ville considéré comme fou… Au départ il ne souhaite pas la connaitre mais au premier regard il comprend qu’il la connais déjà : la fille du rêve…

     

    • Mon avis

      Déjà le scénario de départ m’a emballé, j’ai cependant vite été frustrée par l’enchainement des évènements : à chaque fois qu’un peu de piment et d’excitation arrivait dans l’histoire, les auteurs réduisait ça en déviant vers la facilité. Toute l’histoire reste plate car aucun moment d’action n’est développé. Le plus triste dans tout ça, c’est que le meilleur des évènements est tronqué mais le pire est allongé ! J’ai été choquée de lire un livre avec autant de passage inutiles à l’histoire principale (même un fan doit s’ennuyer à lire ce genre de chose qui n’apporte rien de croustillant ou de captivant !). De même on retrouve énormément de citations d’œuvres littéraires qui n’apporte rien au roman, je suis consciente que certains personnages aiment la littérature dans l’histoire mais les références sont données d’une façon telle que j’ai eu l’impression que les auteures voulaient étaler leur culture générale… Bref pas très passionnant tout ça ! Au final le livre reste sympa à lire car on attend un évènement qui pourra nous secouer un peu… mais finalement ce moment ne viendra jamais (même la partie finale n’est pas aussi spectaculaire qu’elle aurait du l’être… Les choses finissent trop rapidement et de façon étrange tout en nous donnant une impression d’inachevé. Je sais qu’il y a une suite mais cette fin n’est pas mauvaise dans le sens ou elle pourrait nous donner du suspens, elle l’est car elle tacle toutes les questions qui ont tourné pendant la lecture de ce premier volume et qu’elle laisse tout en suspens d’une très mauvaise façon. Concernant le mode d’écriture des auteures, j’ai été déçue : La lecture n’est pas fluide, certaines répliques sont barbantes, le surplus de références inutiles nous fait perdre le fil et il arrive que certains passages nous perdent dans la continuité de l’histoire (comme si on avait sauter 3 pages, ce qui n’est pas le cas !). Le comble je pense, c’est ce changement soudain de narrateur à la toute fin de l’histoire : on passe d’Ethan à Lena sans justifications et j’ai eu vraiment du mal à me projeter à ce moment là. Ce choix m’a semblé peu judicieux…

      L’histoire nous parle dans sa globalité de personnages banals qui viennent être bousculées par tout un panel de personnages dotés de pouvoir surnaturels, de dons… Le concept est bien mais on perd vite le côté magique pour accentuer la romance et le mystère : dommage car on perd le plus important (si l’on considère que le mystère reste muet jusqu’à la fin de l’histoire). Les partie ramenant aux souvenirs des ancêtres des héros sont aussi construit de façon à ce qu’on les oublis vite, c’est dommage aussi car on aurait pu en savoir encore plus et avoir un jolie parallèle !

      Bon je vais maintenant conclure en disant que la lecture de ce premier volume n’a pas été désagréable, mais pas non plus mirobolante ! Je suis heureuse d’avoir trouvé le volume en occasion à un prix très bas,  car le payer plein tarif pour une histoire finalement moyenne, ça aurait été dommage. Je le conseille seulement aux fans d’histoires d’amour avec une touche de fantastique, pour les autres passez votre chemin ! Il y a surement d’autres histoires plus intéressantes que ça…

    Je fini donc en disant que je lirais surement le second pour me faire une idée précise, mais ce n’est pas ma priorité ! Si il s’avère que la lecture de 17 Lunes est tout aussi moyenne, j’abandonnerais la saga sans tristesse !

     

    Ma note • 10/20

    16 lunes (roman)

    Sublimes créatures (film)  Sublimes créatures (film)  Sublimes créatures (film)


    2 commentaires
  • La sélection vol.1 (livre)

    [La sélection • Kiera Cass • 2012]

    Nos étoiles contraires (roman)

     

    Après une seconde lecture de ce roman, je me suis décidée à en écrire une petite critique !

     

    • Histoire

    America Singer est une jeune fille normale issue de la 5eme caste (système de classe sociale instauré dans cette “nouvelle Amérique”), elle est chanteuse et musicienne et ne rêve que d’une chose : se marier avec l’homme de ses rêve Aspen. Malheureusement ce  n’est pas une chose facile car son amour vient de la 6eme caste, une caste ou l’on a très peux de moyen. America souhaite cependant cette vie et fait tout pour satisfaire Aspen, même si celui-ci s’en veux de compter à ce point sur elle… Un jour, le rêve d’America va partir en fumée à cause d’une lettre reçue : une lettre venue du palais annonçant la participation de celle-ci à “La Sélection” ! En bref un concours ou 35 jeunes filles sélectionnées vont devoir se battre pour séduire le prince et gagner la couronne… Tout cela n’enchante pas America puisqu’elle a déjà un petit ami et qu’elle ne rêve pas d’une vie de luxe mais elle sera finalement forcée à y participer, entre sa famille qui ne rêve que d’une vie meilleure et son petit ami qui désespère de lui faire vivre une vie de 6… America est bien décidée à quitter “La Sélection” le plus vite possible cependant elle n’avait pas prévu la future complicité qui s’installerait entre elle et le prince Maxon.

     

    • Avis

    A première vue on pourrait penser que ce roman jeunesse est cul-cul à souhait, mais personnellement je l’ai trouvé plus mur et censé que d’autres roman romantique actuel ! La romance et le côté luxe est beaucoup mis en avant dans ce premier volume mais on y trouve aussi toute la partie politique, le côté guerre, le côté humain et celui lié au concours. L’ensemble est plutôt bien porté et l’écriture fluide nous fait rentrer directement dans l’histoire ! En une journée ce tome est bouclé et on en ressort des étoiles plein les yeux, de quoi nous faire retomber en enfance avec des rêves de princesse et de paillette.

    Concernant les relations amoureuses d’America, d’un côté il y a Aspen : un garçon fier et courageux qui veux tout donné pour sa famille et America mais qui faute de moyen se retrouve à oublier toute sorte de bonheur. De l’autre on retrouve Maxon : Le prince courageux et qui est prêt à tout pour son pays, mais qui ne connait rien à l’amour et qui va se trouver réconforté par America. Bref dans ce premier volume j’ai préféré le côté amitié de la relation entre America et Maxon, la partie avec Aspen ne m’a fait ni chaud ni froid en fait…

    Ensuite nous avons le bal des concurrentes ! Un concentré de petites furies (notamment Celeste, qui doit bien être la pire), mais aussi de gentilles personnes comme Marlee… J’ai beaucoup aimé voir l’avancée de Celeste, j’ai hâte de découvrir comment vont se passer la suite des évènement de son côté !

     

    Bref ce roman est une romance dystopique sans prise de tête que je conseille fortement à toutes les personnes qui aiment le côté princesse mais pas trop niaise.

    (En plus regardez-moi cette magnifique couverture ! De quoi en mettre plein la vue ♥)

     

    Ma note • 18/20

    La sélection (roman)

    La sélection vol.1 (livre)  L'élite (livre)  La sélection - nouvelle • Le prince (livre) 


    4 commentaires
  • La belle et la bête (livre)

    [La belle et la bête • Mme Leprince de Beaumont • 1757]

     

    J’avais vraiment envie de découvrir cette œuvre depuis longtemps à cause de ma passion pour le Disney (celui-ci étant mon préféré). Je me suis donc procuré le livre en pensant que l’histoire originale serait assez conséquente, mais je ne m’attendais pas à trouver un texte de 20 malheureuses pages (mais d’après ce que j’ai compris, la version d’avant de Mme de Villeneuve est plus longue donc si je tombe dessus, j’y jetterais un œil) ! Au départ déçue, j’ai ensuite laissé place à la curiosité de découvrir ce texte original. Comme je l’imaginais j’ai été heureuse de le lire car le fond de l’histoire est presque le même que celui que j’ai connu dans le Disney. Certaines choses sont différentes du film d’animation comme par exemple : le fait que Belle n’est pas fille unique (elle a des sœurs qui jouent un rôle assez important dans l’histoire, ainsi que des frères), que Belle est issue d’une famille riche au départ, que la Bête ne soit pas “féroce” au départ (dés le début, mis à part le deal avec le père de Belle, la Bête n’est en aucun cas mauvaise/méchante) et qu’il n’y ai rien par rapport à des personnes envoutées dans le château. La symbolique de la rose est cependant belle et bien présente tout au long de l’histoire , chose qui m’a rassurée ! J’ai été agréablement surprise par un style d’écriture vraiment facile à lire, on n’a aucun mal à rentrer dans l’histoire !

     

    En bref, l’œuvre originale de La Belle Et La Bête n’est pas aussi complète que le Disney (pour ceux qui chercherait à la découvrir après le Disney) et diffère aussi largement de celui-ci mais je pense qu’il est bien de la lire pour ce faire une idée sur l’origine du conte. De plus le texte est vraiment court donc ce n’est pas ça qui pourrait repousser les gens “anti-lecture” !

     

    Ma note • 13/20


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique