• FILM sud-coréen | Alice : Boy from Wonderland

    FILM sud-coréen | Alice : Boy from Wonderland

    Ce film n'est pas disponible en France pour le moment !

     

     

    ALICE : BOY FROM WONDERLAND

    ~ 앨리스: 원더랜드에서 온 소년

    décembre 2015 | SÉRIE |  Marriage contract ~ Corée du Sud

    Type • horreur - mystère - romance

    Directeur & scénariste • Huh Eun Hee

     

     

     

    FILM sud-coréen | Alice : Boy from Wonderland

    FILM sud-coréen | Alice : Boy from Wonderland  FILM sud-coréen | Alice : Boy from Wonderland  FILM sud-coréen | Alice : Boy from Wonderland  FILM sud-coréen | Alice : Boy from Wonderland  FILM sud-coréen | Alice : Boy from Wonderland

    FILM sud-coréen | Alice : Boy from Wonderland

     

    | SCÉNARIO |

    Sujette à de terribles cauchemars, Hye Jung commence à sombrer dans la folie et agit de plus en plus dangereusement, jusqu'à se mettre en danger elle et son entourage. Sa tante décide alors de contacter une chamane pour les aider. Le problème viendrait de souvenirs enfouis que Hye Jung aurait tenté d'oublier. Celle-ci doit donc revenir sur son passé et retourner dans la maison où elle vivait dans son enfance afin d'en apprendre plus sur son mal. Là bas, elle rencontre Hwan et Soo Ryeon, deux personnes mystérieuses qui semblent la connaître.

     

     

     

    | MON AVIS |

    ~ ma note • 12/20

     

    Je me suis lancée dans ce film par hasard, j'en avais entendu parler lors de son annonce mais j'avoue ne pas avoir été tentée plus que ça à ce moment là (malgré les références au conte d'Alice)... Finalement en regardant les dernières sorties, je suis tombée dessus et l'ai commencé par pure envie de voir un film sombre. Finalement après visionnage je reste confuse, il y a du bon, mais surtout du mauvais et de l’inachevé...

     

    FILM sud-coréen | Alice : Boy from Wonderland  FILM sud-coréen | Alice : Boy from Wonderland

     

    HISTOIRE | Le film commence en nous faisant découvrir l'héroïne, Hye Jung, une jeune femme qui vit chez sa tante et qui souffre d'affreux cauchemars. Ceux-ci sont tellement violents et forts qu'elle en devient presque possédée, elle fini même par tenter de se faire souffrir jusqu'à presque se tuer. Sa tante, complètement désemparée par la situation, décide de demander de l'aide à une amie chamane. Celle-ci comprend assez vite que quelque chose ne va pas dans le passé de Hye Jung, et que se serait potentiellement la cause des cauchemars de celle-ci. Elle lui préconise donc d'aller puiser dans ses souvenirs en allant dans son ancienne maison d'enfance, maintenant devenue une pension. L'endroit est perdu près d'une forêt, personne n'y vit à part deux étranges personnages : Un jeune homme nommé Hwan, aussi ingénu que perturbant et une femme discrète nommée Soo Ryeon. Hye Jung commence donc à cohabiter avec eux, elle ne comprend toujours pas ce qu'elle a oublié, cependant eux semblent le savoir. Hwan est doux et semble vraiment attaché à elle, tandis que Soo Ryeon parait avoir de la rancœur et des envies de meurtres pour elle. Peu à peu, Hye Jung se souvient de bribes d'éléments sur son passé, elle sent bien que la relation qu'ils avaient tous les trois était assez forte, mais une barrière l’empêche de découvrir la vérité.

    Le film nous montre jour après jour (via un système de scènes coupées en fonction du jour présenté), jusqu'à une date fatidique, l'évolution de Hye Jung et la façon dont ses souvenirs reviennent. Les éléments sont jetés de façon étrange, mais bizarrement j'ai été captivée par l'envie de découvrir la finalité du mystère derrière le scénario. On est aussi perdu que l'héroïne dans sa découverte de ses souvenirs, c'est à la fois perturbant et intriguant. J'ai eu un peu de mal à me faire à l'idée que Hye Jung débarque dans cette maison sans demander son reste et sans que personne ne lui dise rien, celle-ci ne se pose absolument pas de questions et nous de notre côté on doit juste accepter l'idée dans l'attente de réponses... Alors oui finalement c'était justifié, mais franchement dans la façon de faire les choses, ça aurait pu être un peu moins fouillis !

    J'ai aussi eu un peu de mal avec le traitement des personnages et leur utilité. Si le trio principal avait toute mon attention malgré quelques fautes, j'ai trouvé un peu inutile la présence de la chamane et de la tante. Passé le début ou la chamane dit à Hye Jung de retourner dans sa maison d'enfance, les deux personnages continuent de chercher à comprendre se qu'il arrive à Hye Jung, mais en soit les scènes montrées au public ne servent presque à rien. Le cas de la vieille dame était aussi bien étrange...

    La relation de Hye Jung et Hwan m'a captivée, sans savoir la finalité du film, j'avoue avoir trouvé le couple fascinant ! Après coup je me suis posé encore plein de questions et j'ai été un peu perturbée par le couple.

    Alice : Boy from Wonderland, c'est le genre de film dont vous savez qu'il y a un problème flagrant, mais dont vous êtes tellement intrigué que vous ne pouvez que le continuer sous peine d'être déçu à la fin. C'est un film d'horreur qui tend plus sur le drame que sur la peur en elle-même : Il y a certes des scènes fortes et du sang, mais ce n'est clairement pas pour dégouter le public. Chaque élément nous permet de rester intrigué jusqu'au bout, ça rend le mystère vraiment intéressant.

    Ah et si vous vous demandez si les références à Alice au pays des merveilles sont nombreuses et importantes, j'ai trouvé que c'était sympa de voir le parallèle avec le conte, mais ça reste minime et je n'ai pas trouvé que c'était si utile... L'héroïne est attachée au livre (lien avec l'enfance), il y a également la présence d'un lapin blanc qu'elle suit assez souvent et qui a un "rôle" dans son passé, la pension s'appelle Wonderland également... mais en soit il n'y a pas pas plus que ça. J'aurais bien aimé que le thème soit plus creusé que ça.

    Note : Le film a été travaillé autour de faits réels qui se sont déroulés dans un petit village en Corée du sud en 1979. Je n'étais pas au courant avant visionnage, mais ça donne un côté dramatique supplémentaire à l'histoire.

     

    FILM sud-coréen | Alice : Boy from Wonderland  FILM sud-coréen | Alice : Boy from Wonderland  FILM sud-coréen | Alice : Boy from Wonderland

     

    CASTING & PERSONNAGES | Le film tourne surtout autour de trois personnages : Hye Jung (l'héroïne) et les deux résidents de Wonderland, Hwan & Soo Ryeon.

    Hye Jung est jouée par Jung So Min (Playful kiss), si de base ce n'est pas une actrice que j'aime plus que ça, ici elle a fait son travail assez correctement donc j'ai pu l'apprécier. Son rôle n'est pas des plus compliqué, elle joue simplement un personnage perdu qui tente de comprendre sa situation (son interprétation est un peu fade quand même). L'actrice ne m'a rien fait ressentir malgré l'histoire, en revanche j'ai apprécié son alchimie avec Hong Jong Hyun (Moon lovers ~ Scarlet heart ryeo) qui joue Hwan !

    Celui-ci est d'ailleurs ma grosse surprise du film ! Son jeu nous dévoile un personnage à la fois torturé, mystérieux et aussi vraiment enfantin / un plaisir quand on découvre la finalité du scénario. Son jeu fonctionne vraiment bien par rapport au message que l'histoire devait faire passer. Il m'a franchement captivé et c'est sans doute en partie lui qui tient le film... Le couple qu'il forme avec Jung So Min est vraiment adorable, la façon dont il s'occupe d'elle et dont il ressent le besoin d'avoir son attention est vraiment touchante.

    Pour complété le trio, nous avons donc Jung Yeon Joo (Lily fever) dans le rôle Soo Ryeon. Un personnage qui a eu du mal à se mettre en place et qui était globalement toujours en retrait. Finalement l'actrice a su développé son jeu tout en retenu jusqu'à l’explosion et la révélation de son personnage. Je ne connaissais pas l'actrice, mais ici elle m'a fait une bonne impression ! Elle fait passer correctement ses émotions et elle a su donné la bonne profondeur à son personnage pour toucher le public.

    La shaman quand à elle est jouée par Lee Seung Yeon (Miracle in cell.7), son personnage est aussi drôle que mystérieux. Elle arrive à glisser un peu d'humour dans ce film sombre, ça allège un peu le tout même si ce n'est pas non plus exceptionnel. Et la tante est jouée par Park Hyun Sook (Goddess of fire), je l'aime beaucoup même si ici elle n'a pas eu un très grand rôle. On sent en tout cas la force de son jeu quand elle montre à quel point elle veux sauver sa nièce.

    Le reste du casting n'est pas vraiment mis en avant, mais je note quand même la présence de Jang Seo Won (Secret garden), touchant dans son rôle de père et d'amant. Et aussi la petite Lee Go Eun (Rosy lovers), absolument adorable et terrifiante d'innocence.

     

    FILM sud-coréen | Alice : Boy from Wonderland  FILM sud-coréen | Alice : Boy from Wonderland

     

    LA FIN ? / 100% SPOILERS | La fin est étrange et nous embrouille plus qu'autre chose. Le film aurait pu avoir une fin satisfaisante si elle était restée au stade de l'explication qu'elle nous a donnée. Malheureusement des éléments sont ajoutés et apportent plus de confusion que nécessaire... On découvre donc que Soo Ryeon est en fait la maitresse du père de Hye Jung, que ceux-ci ont eu une relation et que Hwan est en fait le fruit de celle-ci. Hwan est donc le demi-frère de Hye Jung. Suite à une phrase désespérée de Soo Ryeon, la petite Hye Jung va croire que faire souffrir quelqu'un est une preuve d'amour et munie d'un couteau de cuisine, elle va donc tuer son petit frère qu'elle aime de tout son cœur. De désespoir face à la mort de son fils, Soo Ryeon se pend dans la forêt ou Hwan a été enterré... J'avais trouvé vraiment intéressant tous les parallèles et explications entre le passé et le présent / la façon dont les choses se dévoilent au fur et à mesure. L'intrigue sur la représentation d'un Hwan adulte et le mystère & dégout de Soo Ryeon vis à vis de Hye Jung. Tout était vraiment bien calculé. Malheureusement des éléments viennent gâcher tout ça : Déjà, la relation étrange entre Hye Jung et Hwan est devenue gênante après les explications sur leur lien (ils ont quand même couché ensemble hein !). Ensuite la résolution du problème a été assez particulière puisque Hwan fini par expédier Hye Jung par la fenêtre pour la sauver de l'emprise de Soo Ryeon, celle-ci devrait être morte mais il n'en est rien... Le public la retrouve 1 an après les événements, Hye Jung a reprit sa vie normalement et tombe sur un homme jouant de la guitarre. En se rapprochant elle découvre qu'il s'agit du Hwan adulte... pourquoi ?! S'agit-il d'une réincarnation ? Ou d'une hallucination (même si je ne crois pas, puisqu'il est entouré d'un public tout à fait normal qui l'écoute jouer) ? Bref c'est frustrant, étrange et pas vraiment justifié. Je suis vraiment confuse car le concept était vraiment génial, et la je sens que tout a été gâché par un surplus inutile...

    D'ailleurs si quelqu'un veux débattre de la fin avec moi, je serais ravie de voir votre point de vue sur la question car je suis un peu paumée je l'avoue ! (en commentaire en précisant qu'il s'agit de "spoilers")

     

    RÉALISATION & OST | La réalisation est plutôt jolie visuellement, on découvre de beaux plans et un bon dosage des couleurs. Malheureusement le tout est un peu gâché par l'enchainement des scènes qui est assez flou et étrange. Les coupures sont abruptes et les transitions complétement incompréhensibles... J'ai eu un peu de mal à suivre l'histoire à certains passages car le scénario est déjà compliqué de base, alors imaginez si les scènes ne sont pas non plus raccord, je vous dit pas le truc... Côté musique c'est facilement oubliable, jusqu'au générique de fin chanté par Hong Jong Hyun lui-même. J'avoue ne pas avoir trop de souvenirs de ce côté-là, j'ai même trouvé que le son en général (comme par exemple les bruits de voiture et autres sons de la vie de tous les jours) et les musiques étaient en retrait / c'est globalement assez mal dosé en fait. Malgré ça j'ai quand même aimé l'ambiance générale et l'esthétique du film !

     

    FILM sud-coréen | Alice : Boy from Wonderland  FILM sud-coréen | Alice : Boy from Wonderland

     

    ••••••EN BREF ? Alice : Boy from Wonderland s'est révélé être un film d'horreur étrange et intriguant qui perd malheureusement très vite son potentiel. Le concept était intéressant, mais le traitement en lui-même et la réalisation ont fait que tout est tombé à plat... Vraiment dommage !

     

    ••••••VERDICT ~ FILMS

     

     

    FILM sud-coréen | Alice : Boy from Wonderland

    Les photos sont des stills officiels du film.


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 25 Octobre 2016 à 14:14

    j'avais vraiment envie de regarder ce film aussi, mais ton avis ne m'encourage pas trop à le lancer. Cependant, comme tu le dis si bien, il y a quelque chose d'intriguant dans ce scénario, il dégage quelque chose de spécial. Même si je pense être déçue, je vais tout de même tenter le film. 

      • Mardi 25 Octobre 2016 à 14:31

        Oui tente le ! Il n'est pas si mauvais, il a des bonnes idées et la tension qui se dégage du film est vraiment pas mal. Et puis même si j'ai moins aimé, qui dit que tu ne vas pas adorer ?

        Dans tous les cas, si tu le regarde, n'hésites pas à revenir me dire ce que tu en as pensé ! ; D

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :